Un collectif d’avocat souhaite la suppression des comparutions immédiates

Un groupe de 30 avocats, dont l’ancien bâtonnier de Paris Me Christian Charrière Bournazel, a signé le 8 novembre une tribune visant a sensibiliser l’opinion sur l’accroissement du champs d’application de la procédure des comparutions immédiates.

Cet accroissement ne permettrait pas la garantie des libertés fondamentales.

Tribune à lire sur Le Monde.


Avocats signataires:

Christian Charrière-Bournazel, ancien bâtonnier du barreau de Paris ; Roland Weyl, doyen des avocats au barreau de Paris ; les avocats Franck Berton, Matteo Bonaglia, Karine Bourdié, William Bourdon, Talia Coquis, Olivier Cousi, Emmanuel Daoud, Claire Doubliez, Anis Harabi, Laurence Mariani, Danielle Merrian, Karim Morand Lahouazi, Margot Pugliese, Nathalie Roret, Christian Saint-Palais, François Saint-Pierre, Xavier Sauvigné, Karim Boris Sebihat, Alexandre Silva, Guillaume Traynard, Géraldine Vallat, Claude Vincent.

Article relatif :  Adoption définitive du projet de Loi "renforçant la sécurité intérieure et la lutte contre le terrorisme".